Foundation projects

Surfrider Foundation 2011

Surfrider Foundation 2011

Green campaign Surfrider Foundation : créer un suivi chimique des eaux  littorales 

En 2010, lors de sa première édition, la Green Campaign a permis de récolter 80 000€ entièrement dédiés à la protection de l’eau. Une partie de ces fonds a été reversés à Surfrider Foudation Europe pour travailler sur les problématiques de pollutions chimiques de l’eau. Un nouveau projet a été lancé afin de détecter la présence de substances chimiques dans les eaux littorales et d’en évaluer leurs impacts potentiels.

Pour cela, une étude approfondie et une analyse comparative des textes réglementaires en France et en Europe ont été menées afin de déterminer les substances surveillées parmi les substances chimiques présentes dans le milieu marin. La création et le développement d’un réseau d’experts a permis de dresser un panorama complet des études relatives aux impacts des substances chimiques sur l’environnement et la santé publique. A titre complémentaire, Surfrider Foundation a mené des recherches approfondies sur les méthodes de détection utilisées pour mesurer ces polluants dans le milieu littoral. De plus, la visite de Nathalie Kosciusko-Morizet, Ministre de l’Ecologie, au Campus de Surfrider Foundation à Biarritz le 6 juin 2011 fût une occasion d’aborder le sujet et de l’intégrer à l’agenda politique.

Enfin, la participation de Surfrider Foundation à des groupes de travail nationaux et européens sur cette thématique lui permet de contribuer à une meilleure prise en compte des micropolluants dans le cadre de la mise en œuvre de la Directive Cadre Stratégie Milieu Marin. Cette Directive vise le maintien du bon état écologique des eaux marines d’ici 2020.

Plus d'informations ici.